Rechercher

Quelles techniques créatives, pour des innovations conceptuelles portées par le beau ?

La créativité est un moteur pour inventer, innover, trouver des solutions, de nouveaux

concepts de produits, de services, d'organisations.

On a tous en tête le fameux brainstorming, qui joue sur la vitesse, la quantité, un rythme

soutenu. C'est la technique emblématique de l'une des postures créatives : la posture

« dynamique ».

Mais une autre posture créative existe ; elle est moins connue, joue sur la lenteur, recherche

le flou des moments d’intuition, s'appuie en profondeur sur l'imaginaire. Nous l’appelons la

posture « sensible ».

Qu'est-ce que la posture sensible ? Y a-t-il des méthodes, des techniques, des outils

différents ? Comment cette posture s'intègre-t-elle dans le processus de création de

solutions et notamment le Creative Problem Solving (CPS) ?

C’est une approche méthodologique de la créativité appliquée, que nous avons développée

avec Guy Aznar dans le livre : la posture sensible dans le processus de création des idées.

Le moteur à deux temps de la posture dynamique et le moteur à trois temps de la posture sensible

Ce livre a été écrit bien avant le travail de réflexion mené dans l’In-carnet n°5, sur le lien

entre beau, créativité, et innovation. Cependant, la place centrale du beau dans l’innovation

est une conviction clairement connectée à la notion de sensible.


Le beau, nous l’avons expliqué, est touchant ; c’est un vecteur d’émotions.

Stéphane Ely, "Quelles techniques créatives, pour des innovations conceptuelles portées par le beau ?"

Quel lien avec la posture sensible ? La capacité à se connecter à ses sensations, à se laisser toucher, à se laisser émouvoir, à décaler et voir les choses autrement, à oublier le rationnel du problème d’origine, pour mieux y retourner ensuite avec des solutions, c’est exactement le mécanisme du détour créatif sensible en trois

temps que nous décrivons.



Dans la phase d’éloignement, nous nous « laissons partir » et flottons dans les limbes de

notre imaginaire, avec pour consigne de différer les idées. Et nous produisons un matériau

imaginaire, que nous croisons tout en douceur avec le challenge créatif dans la phase

d’émergence. Cette friction créative commence à faire apparaître de nombreuses idées…


Poincaré constate, s’agissant de sa discipline de prédilection, que de nombreuses idées de

combinaisons de nombres sont inutiles ; Arthur Koestler constate, quant à lui, que de

nombreuses idées restent à l’état inconscient tandis que d’autres émergent. En fonction de

la personnalité des uns et des autres, elles jailliront comme un poisson qui saute hors de

l’eau ; il faudra alors être assez rapide pour les capter. Pour d’autres, les idées apparaissent

en douceur, sur la berge de la conscience, et viennent, comme une offrande, nous apporter

la joie et le plaisir de la trouvaille…

Stéphane Ely, "Quelles techniques créatives, pour des innovations conceptuelles portées par le beau ?"

C’est là que se situe le lien avec le beau : ces idées qui émergent comme des solutions possibles parmi des millions de possibilités, répondent à des critères esthétiques. Elles constituent une belle forme ; elles représentent une gestalt à laquelle nous sommes sensibles ;

elles sont manifestement porteuses d’une

harmonie qui les rend attirantes, voire

fascinantes… C’est ce qui fait qu’on les

reconnaît, dans tous les sens du terme, qu’on les accueille dans le monde comme des nouveaux nés, dont il faudra s’occuper pour les amener à devenir plus tard des innovations…


Les techniques créatives sensibles sont au coeur de ce processus, et s’appuient sur trois

respirations créatives : éloignement, émergence, et convergence.

Il existe des techniques de créativité appliquée spécifiques à l’approche sensible,

véritablement différentes des approches brainstorming, qui, elles, ne peuvent qu’effleurer le

potentiel conceptuel et créatif dont nous sommes capables. On peut citer parmi ces

techniques créatives sensibles :

Stéphane Ely,"Quelles techniques créatives, pour des innovations conceptuelles portées par le beau ?"
  • Le petit vélo, à la fois langage de la posture

  • sensible et technique créative

  • Les techniques projectives

  • Les voyages imaginaires et les

  • identifications

  • Les dessins et autres techniques

  • graphiques

  • Les Concept Box©

  • ...

Versions Française et Anglaise disponibles sur Amazon

La posture sensible dans le processus de

création des idées de Guy Aznar et Stéphane

Ely (Broché - 17 mai 2010)


The Sensitive Stance in the Production of

Creative Ideas by Guy Aznar and Stéphane

Ely (Paperback - 14 juin 2011)

5 vues
Contact

6 rue Pierre Larousse

75014 Paris, France

​​

Tél : 01 42 94 28 27 / 06 80 35 20 54

ecrire@elycorp.com

  • linkedin_elycorp
  • youtube_elycorp

© 2020 par elycorp.

Politique de confidentialité